25 / 07 / 2014,
JAUNELIERE.com, toute l'actu football du FC Nantes

Damien Mayenga, le nouveau pari nantais.

Kevin G. 1 août 2012 Articles Pas de commentaire
Damien Mayenga, le nouveau pari nantais.

Centre d’entraînement de la Jonelière, 15 juin 2012. La préparation de la saison 2012-2013 n’est pas encore entamée mais le FC Nantes tient déjà sa première recrue. Elle s’appelle Damien Mayenga (24 ans) et arrive en provenance de Luçon (CFA).

Un pari à la Raspentino

Passé par Orléans, Saint-Pryvé Saint-Hilaire (15 buts marqués en 2010-2011 sous la houlette de Reynald Pedros) et Luçon, il a déjà à son actif trois saisons en CFA, dont la dernière conclue par un titre de meilleur buteur du groupe D (14 buts inscrits) et une montée en National manquée de peu.

De l’avis général à Nantes, sa venue rappelle fortement l’arrivée l’été passé d’un autre joueur provenant de CFA, et plus précisément d’Agde : Florian Raspentino. En effet, après ce pari sportif réussi par Guy Hillion, le club des rives de l’Erdre retente sa chance avec un joueur provenant du championnat de France amateur, en espérant faire éclater un talent jusqu’alors inconnu tout en limitant son coût financier. Évidemment, les supporters canaris espèrent également une réussite sportive semblable mais aussi (et surtout ?) un dénouement un peu moins douloureux que celui du départ en fin de saison dernière du désormais marseillais.

Repéré par Landry Chauvin et supervisé plusieurs fois par Bruno Cheyrou durant sa saison vendéenne, Mayenga va maintenant découvrir au FC Nantes le monde professionnel. Les dirigeants, en lui proposant un contrat de deux ans, ont d’ores et déjà prouvé qu’ils croient en son potentiel mais se sont aussi protégés pour ne pas revivre un autre épisode Raspentino.

Prêt à en découdre

Du côté de Mayenga, l’heure est à l’adaptation. Lors de la conférence de presse de présentation du joueur, il déclare de son côté « ne pas être là par hasard, n’avoir volé sa place à personne et avoir envie d’apprendre tout en s’attendant à des moments difficiles ». Quelques semaines plus tard, force est de constater que le jeune joueur semble bien s’acclimater, au vu de sa campagne de matchs amicaux plutôt concluante. Campagne ponctuée par un but face au Poiré sur Vie dès son premier match, et par des entrées globalement intéressantes contre Lorient et Angers.

Malgré toutes les promesses entrevues, Damien Mayenga n’était pas dans le groupe convoqué pour affronter Istres vendredi dernier, Michel Der Zakarian étant réduit à choisir uniquement 5 remplaçants comme l’exige le règlement de la L2. Lucide, le joueur déclarait alors à France Football « devoir travailler et attendre les opportunités, sans être trop gourmand » avant de conclure : « ce n’est que partie remise ».

Qu’ils en soient sûrs, s’il conserve cet état d’esprit, les supporters nantais devraient avoir prochainement l’occasion de le voir à l’œuvre. Et d’être décisif ?

Partager ce contenu

Laisser un commentaire